Archives du tag: vienne

Billet

Visite de l’entreprise Pierre Soral

Le 20 octobre 2015, dans le cadre des journées Portes Ouvertes  des entreprises organisées par la Chambre de Commerce et d’Industrie, nous avons visité et découvert l’entreprise de torréfaction « Cafés Pierre SORAL » qui se situe Cours Romestang à Vienne. Cette visite a duré deux heures.

IMAG0518

Dans un premier temps, Pierre SAGNARD, le responsable, nous a parlé de l’histoire du café, ses origines et ses transformations. Les principaux pays cultivant du café sont : le Brésil, le Vietnam et l’Ethiopie. Ces pays se situent tous entre le tropique du cancer et le tropique du capricorne, la partie du monde où il fait le plus chaud. Ces pays exportent dans le monde entier.

Dans un second temps, il nous a expliqué comment le café était cultivé. Les grains de café sont cueillis dans des champs, qui s’étalent sur plusieurs hectares. Ils sont issus de la plante, le caféier. Quand le fruit arrive à maturité, il est semblable à une cerise, par sa couleur. Il est cueilli seulement quand il arrive à maturité. Sur la plante, les fruits n’arrivent pas à maturité en même temps bien qu’ils soient issus du même fruit. C’est pourquoi il y a plusieurs récoltes par an.

Les deux sortes de café les plus répandues sont le Moka qui vient d’Ethiopie et l’Arabica qui vient du Brésil.

Dans un troisième temps, le responsable nous a parlé du métier de torréfacteur. Quand le café est exporté, il subit de multiples transformations, comme par exemple, la torréfaction. C’est le fait de cuire les grains de café pour ensuite le faire devenir un produit consommable. Selon le temps de cuisson et la variété des grains, le café peut être doux ou corsé.

IMAG0519

Le café est cultivé dans des pays où le coût de la main d’œuvre est moindre ; s’il était cultivé en France, il serait tellement onéreux que ce serait un produit de luxe !

Pour devenir torréfacteur, aucun diplôme n’existe encore. Cependant, la connaissance du café et de ses origines sont des atouts pour être expert. Il faut avoir du temps, de la patience et la passion pour le café !

En France, il y a seulement 900 torréfacteurs, c’est peu. Ce métier perdurera car le café est consommé partout dans le monde et sa culture est immense !

Pour conclure, j’ai trouvé cette visite très intéressante car j’ai appris beaucoup de choses sur le café et je sais maintenant d’où il vient. Comme j’aime beaucoup le café, la dégustation de trois cafés différents, du plus doux au plus corsé, m’a plu.

            Gül A.

Billet

Visites : Valrhôna et domaine Chèze

Nous avons participé à une journée autour du thème « Nourrir la planète » avec le visionnage de petits films suivis de visites à la cité du chocolat Valrhôna avec l’E2C de Grenoble et de Voiron et au domaine viticole Chèze .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes partis en direction de Tain l’Hermitage où se situe la cité du chocolat Valrhôna. Nous avons été accueillis par une personne qui s’occupe de la communication au sein de l’entreprise et qui nous a fait la visite guidée dans cette cité du chocolat.

Nous avons découvert le « Carré des sens » où nous avons pu, à l’aide de bornes de dégustation, nous initier à la dégustation des chocolats noirs et des chocolats au lait.

Puis, nous nous sommes installés dans une salle servant à « l’Atelier du chocolat ». Nous avons découvert l’origine du chocolat grâce à quelques photos et les étapes de sa fabrication.

 Nous avons fait le tour de la cité en passant par « le comptoir des recettes » où était affichée la composition des différents chocolats ; « la table des senteurs » où se trouvaient neuf ingrédients pouvant être présents dans les chocolats que nous devions trouver à l’aide de notre odorat. Nous avons pu également voir, sur d’autres bornes, les étapes de la chocolaterie avec toutes les phases de la transformation du cacao. On y trouvait aussi des webcams qui montraient une vue sur les autres ateliers de productions de l’entreprise. Il y avait aussi une exposition sur des œuvres d’art modelées en chocolat.

En dernier lieu, nous avons, à la fin de la visite, pu voir la boutique Valrhôna.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après la pause de midi, nous avons repris la route en direction de Limony pour accéder au domaine Chèze. Arrivés sur place, Alexandre nous a accueillis.

Nous sommes allés ensuite voir les ceps de vignes où nous avons goûté le raisin cultivés pendant qu’Alexandre nous donnait des explications sur le travail fourni par les viticulteurs pour le plantage et le ramassage du raisin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis nous avons vu  les machines servant à broyer le raisin afin d’obtenir le jus (ou « moût »). Nous avons aussi vu les cuves dans lesquelles le jus est conservé et où la fermentation alcoolique se produit. Après nous avons également vu les fûts dans lesquels le vin est conservé avant la mise en bouteille.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la fin de la visite, nous avons eu le droit à une dégustation de vin et de jus de raisin que j’ai trouvé un peu trop sucré.

Nous avons ensuite repris la route la route en direction de Vienne !

Esther P. E2C site de Vienne

Billet

Atelier Produit Multi-usages, R.I.V.H.A.J.

Mardi 28 avril 2015, rendez-vous à 9h à R.I.V.H.A.J.

Nous sommes arrivés, Jessica et sa collègue Justine se sont présentées et nous ont expliqué le déroulement de l’atelier.
Nous avons ensuite parlé des produits d’entretien que l’on peut avoir chez soi et qui possèdent beaucoup d’ingrédients dangereux pour l’environnement ainsi que des pictogrammes présents sur les emballages de produits.

Les objectifs de cet atelier sont d’utiliser des produits naturels pas dangereux et économiques.

 

  • Pictogrammes se trouvant sur les produits d’entretien :

pictogramme

Par la suite, nous avons préparé le matériel ainsi que les ingrédients pour pouvoir fabriquer notre propre produit multi-usages économique.

  • Matériel :
    – Un spray contenance 750 mL
    – Un entonnoir
    – Une cuillère à soupe
    – Un verre
  • Ingrédients :
    – 550 mL d’eau
    – 200 mL de vinaigre blanc
    – 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
    – 10 gouttes d’huiles essentielles (citron vert, lavande, eucalyptus)
  • Recette :
    Nous avons commencé par remplir le spray de 300 mL d’eau chaude, puis nous avons rajouté petit à petit 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude à l’aide de l’entonnoir.
    Nous avons ensuite secoué légèrement le spray pour dissoudre le bicarbonate de soude.
    Dans un verre, nous avons mis un fond de vinaigre blanc avec 10 gouttes de l’huile essentielle de notre choix que nous avons versé au mélange précédent.
    Nous avons continué en versant 200 mL de vinaigre blanc, doucement car une réaction chimique se produit: le mélange du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude forme un gaz inoffensif. Après que le gaz ait disparu, nous avons rajouté les 250 mL d’eau restant à la préparation.

Esther

Billet

Journée Mondial Des Métiers 2015

Nous nous sommes rendus à Lyon Eurexpo à 9h30 ce Jeudi 12 mars 2015 pour le Mondial des Métiers, nous avons visité divers stands comme :

  • Apprentissage (Par exemple : Comment chercher un patron, où et comment trouver une école, les techniques de base…)
  • Art mural (Par exemple : Dessin à réaliser en direct avec de la peinture, avec portait d’une jeune femme allongée en prenant la pose :
art mural

Automobile, Deux roues (Par Exemple : démonstration sur un filtre à air comment l’enlever et le remettre, on pouvait également monter dans le camion qui était au stand.)

20150312_101546

  • Chimie (Par exemple : démonstration de sonde sonore sur des recompositions d’éléments comme l’eau, colorant, pâte de fibre…)
  • Commerce et grande distribution (Par exemple : implantation d’un rayon, conférence sur les diplômes pour exercer certains métiers dans ce domaine (caissier, chef de rayon…) :

20150312_100903

  • Forêt, bois ameublement (Par exemple : montage et fabrication de cuisine, montage et fabrication de maison mezzanine, sculpture en bois réalisée par les apprentis…)

20150312_102815

  • Formation continue (Par exemple : l’école de la 2ème chance, Greta…)
  • Rendez-vous dans l’entreprise (Par exemple : tester son CV, sa présentation, regarder si le CV est à refaire ou non)
  • Gendarmerie (Par exemple : conférence sur différents métiers comme l’administration.)

Nous avons eu un emploi du temps bien chargé et nous nous sommes rassemblés à l’espace pique-nique ou nous avons pu manger ensemble, puis après nous sommes repartis pour finir le tour du mondial, et enfin, nous sommes rentrés vers 15h45.

 

Ines Beguellel

Cassandra Morisset

 

Billet

Visite du musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal -Vienne

Sarah et Ines discutent dans la salle de lecture de l’E2C de Vienne. Ines raconte la sortie au musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal -Vienne, le jeudi 29 janvier, car Sarah n’était pas là.

Sarah : Alors comment s’est passée la journée au musée ?
Ines : Intéressante, on a appris beaucoup de choses et on a fait de nouvelles rencontres !
Sarah : Des nouvelles rencontres ?
Ines : Oui ! Les stagiaires de L’E2C de Vaulx-en-Velin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sarah : Ok ! Qu’avez-vous fait ?
Ines : Le matin, nous avons construit un mur pour lequel nous avons utilisé des techniques ancestrales.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sarah : Et à midi, vous êtes restés ensemble ?
Ines : Oui, on a mangé tous ensemble et après, on a fait un quiz sur l’époque gallo-romaine pour tester nos connaissances.
Sarah : Ah, ça devait être intéressant ! Et l’après-midi ?
Ines : L’après-midi, nous avons visité le musée avec un guide. Il a réussi à tous nous intéresser en nous faisant découvrir différentes mosaïques de la mythologie grecque. Ces mosaïques étaient créées pour rendre hommage aux dieux. Le guide nous a vraiment transportés dans cette époque.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sarah : Quel dommage de ne pas avoir pu venir ! Mais je suis contente que tu m’aies raconté votre journée.
Ines : Vite c’est l’heure! Je te raconterai le reste plus tard…
Sarah : Pas de souci !

 Ines, Sarah, Arthur

Billet

Les stagiaires de l’E2C de Vienne se forment au Pass Numérique

Ce lundi 12 janvier 2015, de 9h30 à 11h45, nous avons découvert le dispositif Pass Numerique grâce à Florence Martin, intervenante de l’entreprise TRI’RA. Tous les lundis matin, nous allons avoir une nouvelle séance durant quatre semaines.

Lors de la première séance, Florence Martin nous a expliqué comment protéger nos données numériques. Nous avons également appris d’où venait internet et à utiliser la navigation privée pour nous protéger des virus, des spams, des publicités, des piratages d’adresse IP ou encore des « traces » laissées sur les réseaux sociaux (Facebook, Yahoo, Google…).

Par exemple, lorsque nous nous connectons à internet à partir d’un WIFI non sécurisé (par exemple à la gare, au fastfood…) et que nous faisons des achats sur internet, c’est à ce moment-là que nous pouvons nous faire pirater par des petits malins…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Pass Numérique est ouvert à toutes les personnes qui souhaitent développer leurs compétences en informatique. C’est un dispositif solidaire et collectif financé par la région Rhône-Alpes. Vous pouvez découvrir le Pass Numérique en cliquant sur la vidéo ci-dessous.

Cassandra, Mégane et Fahima