Visite de l’entreprise Deux-Ponts


Manufacture d’Histoire Deux-Ponts

 

La Manufacture d’Histoire Deux-Ponts est une entreprise familiale, fondée en 1935 par André Caillat. C’est une imprimerie qui réunit 34 métiers d’art, qui compte 40 salariés à ses débuts et 115 actuellement. L’imprimerie est spécialisée en fabrication créative qui répond à la demande de chaque client et offre ses services à des marques prestigieuses comme Christian Dior, Coco Chanel, Yves Saint Laurent, pour des grands magasins, des hôtels luxueux…

L’entreprise se montre très soucieuse de l’environnement et ne travaille qu’avec des papeteries gérants durablement leurs forêts. De ce fait, l’imprimerie a été la première entreprise française à être certifiée ISO 14001 en 2004.

La manufacture est aussi labélisée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2012, cette distinction récompense les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

En 2008 et en 2016 elle obtient le trophée du Cadrat d’Or, pour l’excellence du travail et la maitrise des techniques d’impression et de façonnage.

Entre 1998 et 2004, elle a reçu six fois le prix Sappi par la revue l’Alpe.

La Manufacture adhère à la French Lab. Ce label met en valeur les industries françaises innovantes.

La manufacture expose dans des showrooms, à Paris, Genève et New-York et exporte dans le monde entier. Elle est aussi présente sur de nombreux sites, Facebook, Instagram, afin de faciliter l’accès aux clients. Elle a quatre partenaires ; Studio de la Manufacture, 3c Evolution, Netprint et Mypaperbook. Ce dernier est un projet de carnet personnalisable.

Lorsque nous avons visité l’entreprise avec l’Ecole de la Deuxième Chance de Voiron et de Grenoble, Madame KEBBAL, la directrice des ressources humaines nous a accueilli et d’abord parlé de son entreprise, qui a en fait été créé par son grand-père. Elle nous a raconté l’histoire de la manufacture, les compétences requises pour y travailler et nous a parlé des partenaires, des clients, du chiffre d’affaire…

Puis lors de la visite des ateliers, des étudiants qui travaillent en alternance dans l’entreprise nous ont guidé et expliqué le fonctionnement des machines et le travail des salariés. Chacun a un poste qui lui est propre, et le travail s’effectue sous forme d’une chaine, qui va de la prépresse jusqu’à l’exportation des marchandises.

L’humidité doit être bien gérée dans l’atelier afin que le papier garde toujours le même aspect, c’est pour cela que nous trouvons dans l’atelier des brumisateurs fixé au plafond.

A la prépresse, l’opérateur fait la mise en page des fichiers et assemble tous les documents graphiques pour les mettre sous forme de plaques pour qu’ils soient imprimés ensuite.

Viens ensuite l’impression, l’opérateur peut réaliser une impression numérique ou une impression offset UV, cette dernière utilise une encre spéciale qui est polymérisé et qui sèche instantanément. On peut l’utiliser sur beaucoup de support (papier, carton, plastique, pvc, toile) et elle offre une grande qualité.

Plusieurs étapes arrivent ensuite, tout dépend de la demande du client, il y a la sérigraphie, l’opérateur utilise une encre pour créer des reliefs, la dorure sur tranche, le marquage gaufrage, la découpe laser ou encore le pelliculage.

Ensuite, il y a l’étape du façonnage, les images sont placées sur leurs supports définitifs. Les différents opérateurs leur donnent leur forme, les plient, les assemblent (couture ou colle) et font les reliures si nécessaire. Des finitions peuvent être réalisées à la main par des ouvrières et elles demandent une précision extrême.

Les marchandises sont ensuite mises sous plastiques puis dans des cartons pour leur export.

J’ai été impressionnée par la grandeur de l’atelier, la précision des opérateurs qui travaillent avec des machines très complexes et par la rapidité de production. Le rendu final est toujours magnifique et chaque pièce est unique pour satisfaire pleinement le client. J’ai trouvé l’ambiance de travail très calme malgré le bruit des machines et j’ai beaucoup aimé les affiches avec les citations faites pour encourager le personnel.

A la fin, nous avons pu poser des questions et nous avons reçu chacun un très beau carnet avec un calendrier et nous avons pu prendre des brochures sur la manufacture et sur Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie.

Pauline P

Les commentaires sont fermés.